1923, création des Grandes Fêtes des Reines
de Cornouaille.

Cliquez pour afficher la photo en haute résolution À l'occasion de l'inauguration de son cinéma l'Odet Palace, en 1922, à Quimper, Louis Le Bourhis invite les Reines des villes voisines. Devant le succès rencontré par cette manifestation, il décide de créer, avec l'appui des commerçants, les Grandes Fêtes des Reines de Cornouaille. Celles-ci connaissent immédiatement un grand succès populaire. Elle se renouvelleront chaque année jusqu'en 1939.


1948, les Grandes Fêtes des Reines de Cornouaille
font place aux Fêtes de Cornouaille.

Dès la fin de la guerre, Louis Le Bourhis reprend le flambeau. Il s'entoure d'hommes qui l'aideront à continuer la tâche qu'il s'était fixée, - sortir la Bretagne de son sommeil, - mettre en valeur sa civilisation séculaire, l'une de plus originales du monde occidental. Le programme de cette première édition, en 1948 prévoit alors un seul jour de fête, le quatrième dimanche de juillet. Avec à peine 200 participants et 6 sonneurs de biniou, il remporte immédiatement un grand succès auprès des quimpérois.


1982, les Fêtes de Cornouaille deviennent
le Festival de Cornouaille.

Quelques années plu tard, les Fêtes de Cornouaille ont pris de l'ampleur. Forte de ce succès, elles présentent désormais la parade des costumes bretons, les 66 guises de Bretagne, aux yeux émerveillés d'abord des bretons, puis à un public qui s'élargit très vite à toute la France, ainsi qu'aux pays du monde entier. En 1982, devant le succès rencontré par cette fête, le Comité d'Organisation décide de changer de nom une troisième fois, ce sera désormais le Festival de Cornouaille.

Le Festival de Cornouaille ouvrira sa 80ème édition en 2003.